Actualités

COVID-19 RIVE-SUD : La distanciation physique se resserre

COVID-19 RIVE-SUD : La distanciation physique se resserre
Cinéplex Odéon Brossard
Juliette Poireau
le 15 juin à 15:05

Dès le 22 juin, les rassemblements intérieurs d’un maximum de 50 personnes dans les lieux publics seront autorisés avec une distanciation physique de 1,5 mètre entre chaque individu, tandis que les jeunes âgés de 16 ans et moins pourront se tenir à 1 mètre des uns des autres, ont annoncé aujourd’hui le directeur de la Santé publique Dr Horacio Arruda et le conseiller médical stratégique à la Direction générale de la santé publique Dr Richard Massé.

Ces nouvelles étapes de déconfinement tendent à accepter de nouveau les élèves dans les salles de classe des écoles secondaires, des cégeps et des universités, qui ont continué les cours de manière numérique jusqu’à présent. De plus, les cinémas et les salles de spectacles pourront rouvrir au public. La distanciation physique sera de 1,5 mètre lorsque les gens seront assis à leur place et que la circulation sera limitée, mais demeurera de deux mètres dans les endroits à plus haute densité, comme les files d’attente, les aires communes et les restaurants par exemple.

Le port d’un couvre-visage reste fortement recommandé dans les lieux publics, lorsque la distanciation physique est difficile à maintenir, donc durant ces occasions.

En ce qui concerne les lieux de culte, des directives seront émises au courant de la semaine, notamment par rapport aux chants, qui peuvent être vecteur de projections de gouttelettes et où la distance entre les fidèles peut être plus compliquée.

Cette mesure ne s’applique pas aux bars, mais ceux-ci pourront rouvrir plus tard en suivant certaines consignes. Aucune date n’est encore connue à ce sujet.

« D’ici à la mi-juillet, le nombre de personnes pouvant être présentes lors d’un rassemblement public intérieur pourrait être augmenté jusqu’à 250 personnes », mentionne le Dr Richard Massé.  

Néanmoins, le nombre de personnes permises dans les rassemblements privés demeure à 10 individus provenant d’un maximum de trois unités familiales différentes.

Un mètre entre les jeunes

Toujours à partir du 22 juin, la distanciation physique entre les jeunes de moins de 16 ans sera abaissée à un mètre, alors que la distance de deux mètres devra être maintenue avec les adultes.

La Santé publique encourage la création de « bulles » de quatre à six jeunes dans les camps de jour, les garderies et les écoles primaires notamment, afin de permettre aux enfants d’interagir entre eux. Par contre, les différentes « bulles » devront garder une distance de 1,5 mètre entre elles et le lavage de mains fréquent ne devra être négligé.

Cette décision découle de la situation des régions québécoises où les écoles primaires ont rouvert : « Un nombre restreint d’éclosions a été déclaré et aucun enfant n’a été atteint gravement, ils n’ont eu que des symptômes légers », selon Dr Massé.

D’ailleurs, d’autres consignes propres aux milieux de l’éducation, de la petite enfance et de la culture seront précisées bientôt.

« La distanciation n’est pas le seul moyen de prévention, mais c’est la pierre angulaire, tant et aussi longtemps qu’on n’aura pas de vaccin ni de médicament » a tenu à rappeler Dr Massé. Tout comme son homologue Dr Arruda qui réitère l’importance de continuer à respecter les mesures d’hygiène recommandées depuis le début de la pandémie.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.