Actualités

Coalition A-30: cinq maires de la Rive-Sud exigent une meilleure fluidité sur l'autoroute 30

Coalition A-30: cinq maires de la Rive-Sud exigent une meilleure fluidité sur l'autoroute 30
Aimée Lemieux
le 20 mars à 11:40

Afin d'assurer une fluidité durable sur l'autoroute 30, une coalition composée de cinq maires a été créée et présentera ses deux demandes lors d'un point de presse mercredi à Saint-Bruno-de-Montarville. Une initiative de la Chambre de commerce et d'industrie de la Rive-Sud (CCIRS).

Les mairesses de Longueuil, Brossard, Beloeil et Sainte-Julie, ainsi que le maire de La Prairie seront réunis mercredi avec la présidente de la CCIRS. Ils parleront «d'une même voix pour que la fluidité soit assurée» sur ce lien routier.

 

Sylvie Parent, Doreen Assaad, Diane Lavoie, Suzanne Roy, Donat Serres et Catherine Brault expliqueront que les «axes routiers de la Rive-Sud peinent à desservir une région en plein essor», particulièrement l'autoroute 30, «un lien névralgique et prioritaire qui souffre d'une congestion chronique et croissante».

 

Dans un communiqué de presse laconique, la Coalition A-30 indique que la situation actuelle a d'importantes répercussions sur le développement économique de la région et sur la qualité de vie des citoyens.

 

«Toutes les entreprises de la Rive-Sud sont touchées par les retards occasionnés par les embouteillages, et ce, tant concernant leur main d'oeuvre que leurs marchandises», déplorent les cinq élus et la présidente de la CCIRS.

 

Contactée par TVRS, l'attachée de presse de la Coalition A-30 a indiqué que «deux mesures précises pour désengorger l'autoroute 30» seront exigées mercredi du gouvernement du Québec. La nature des demandes n'a toutefois pas été révélée.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.