Actualités

C'est la fin des camions lourds au centre-ville de Varennes

C'est la fin des camions lourds au centre-ville de Varennes
Aimée Lemieux
le 26 juin à 12:00

Bonne nouvelle pour les résidents de Varennes : le ministère des Transports (MTQ) met en place un décret qui interdit la circulation des camions lourds au centre-ville. Ils devront dorénavant emprunter la montée de la Baronnie, une route spécifiquement dédiée au transport lourd.

 

Sur la montée de Picardie ainsi que sur la route 132, entre le boulevard Lionel-Boulet et la montée de Picardie, c’est-à-dire en plein périmètre urbain, les camions lourds ne pourront plus transiter. Ce décret survient après que le conseil municipal en ait fait la demande.

 

Pour le maire de Varennes, Martin Damphousse, il s’agit d’une « excellente nouvelle », puisque les citoyens « bénéficieront d’une plus grande quiétude et d’une meilleure sécurité ».

 

Développement du secteur à vocation chimique

 

L’arrivée d’entreprises commerciales et industrielles dans l’ancien secteur à vocation chimique génère « des impacts importants sur le transport lourd » à l’intérieur de la Ville, expliquait en 2016 le conseil municipal dans une correspondance transmise à ses citoyens.

 

C’est en ce sens que la reconstruction de la montée de la Baronnie, pour y transférer les camions lourds, s’est avérée nécessaire. « Cette route constitue le lien privilégié entre l’autoroute 30 et la route 132, dans le bus de déplacer de façon sécuritaire les véhicules lourds à l’extérieur du périmètre urbain et du centre-ville », était-il indiqué.

 

« Connue depuis longtemps »

 

La problématique des camions lourds à Varennes est connue depuis une vingtaine d’années.

 

En 2006, une étude est réalisée pour étudier l’enjeu et établir des solutions. La reconstruction de la montée de la Baronnie, pour une somme totale de 8 millions $, est mise de l’avant.

 

Notons que la reconstruction de ce lien routier a été l’un des engagements électoraux du maire de Varennes.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.