Actualités

Catherine Fournier quitte le Parti québécois

Catherine Fournier quitte le Parti québécois
Emilie Tremblay
le 11 mars à 12:00

La députée de Marie-Victorin, Catherine Fournier, a annoncé lundi qu’elle quittait le Parti québécois pour devenir « députée souverainiste indépendante ». Dans son allocution, Mme Fournier a souligné qu’elle est en politique dans l’objectif de réaliser l’indépendance du Québec, mais qu’elle croit que celui-ci n'était réalisable « qu'en terrain neutre des chicanes partisanes contre-productives ».

Pour la députée Fournier, le Parti québécois a cessé d’attirer et de se renouveler, mais le projet d’indépendance continue « de susciter espoir et adhésion ». Elle affirme que présentement 35 % des électeurs sont favorables à la souveraineté et que les jeunes y sont aussi très ouverts. Or, elle déplore que ces souverainistes soient dispersés et divisés dans plusieurs partis politiques.

Elle espère donc unir, de façon non partisane, tous les souverainistes et impliquer les jeunes dans un rassemblement des forces qui s’élève au-dessus des joutes électorales. « Ce qu’il faut donc, c’est rebâtir la coalition, pour qu’elle arrive à regrouper les souverainistes de tous les horizons autour d’un plan crédible, concret et réalisable pour réussir à faire du Québec un pays. »

Si Catherine Fournier parle d’un mouvement, elle n’en précise pas la forme ou le fonctionnement. Elle assure par contre qu’il ne s’agit pas de créer un nouveau parti, « la dernière chose dont le mouvement souverainiste a besoin à l’heure actuelle », insiste Mme Fournier.

La députée affirme vouloir continuer de représenter les citoyens de sa circonscription à l’Assemblée nationale, et de porter le projet de l’indépendance. « Je garde les mêmes convictions, je ne trahis en aucun cas les convictions pour lesquelles ils m’ont élue. […] Je vais continuer de servir mes concitoyens avec tout le dynamisme et l’énergie qui me caractérisent. »

Les membres du Conseil exécutif du Parti Québécois de Marie-Victorin ont affirmé dans un communiqué qu’aucune position officielle n’avait été discutée ou entérinée, mais les membres rencontrés appuient individuellement sa démarche.

Le conseil a l’intention de se réunir prochainement pour discuter officiellement de la démarche de Catherine Fournier, et d’ici là l’équipe fonctionnera sans la députée.

Crédit : Catherine Fournier


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.