Actualités

Catherine Fournier exige une politique nationale de commémorations

Catherine Fournier exige une politique nationale de commémorations
Emilie Tremblay
le 14 novembre à 14:15

La députée de Marie-Victorin, Catherine Fournier, a déposé une motion demandant au gouvernement du Québec de mettre sur pied une politique nationale de commémorations.

« On s’est donné une devise nationale qui caractérise notre nation, cette nation qui fait de la mémoire son identité : « je me souviens ». Toutefois, nous n’avons aucune politique structurée susceptible de revaloriser l’usage de la mémoire. Il est grand temps de remédier à la situation et qu’on mette sur pied une politique nationale de commémorations qui va permettre de valoriser notre mémoire collective », a expliqué la députée de Marie-Victorin.

La motion de Mme Fournier a été adoptée à l’unanimité, mercredi. Celle-ci demande notamment que l'Assemblée nationale réitère qu'il est du devoir du gouvernement du Québec de faire la promotion de la fierté québécoise et de faire rayonner l’histoire et la mémoire québécoise.

Celle-ci stipule également que cette politique nationale de commémorations inclurait la diversité, la reconnaissance de l’apport des femmes et des peuples autochtones.

Il s’agit d’une demande de longue date du Mouvement national des Québécoises et Québécois (MNQ), selon sa directrice, Martine Desjardins. « Nous félicitons l'audace de la députée indépendante pour l'adoption de cette motion aujourd'hui, et nous soutiendrons les efforts du gouvernement sur la mise en place d'une politique de commémorations structurante, qui devra faire rayonner comme il se doit notre histoire et nos célébrations nationales », a-t-elle affirmé.

Un politique de commémoration permettrait, par exemple, de déterminer à l'avance quels événements doivent être célébrés et de quelle manière. Au Canada, une variété d’organismes, des gouvernements et d’administrations peut faire une demande de financement lors d’événements de commémoration à l’aide du programme Commémoration Canada.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.