Actualités

Cabinet du chef de l'opposition: nouvelles fonctions pour Josée Latendresse

Cabinet du chef de l'opposition: nouvelles fonctions pour Josée Latendresse
Aimée Lemieux
le 05 avril à 12:00

Josée Latendresse renonce à son titre de directrice de Cabinet du chef de l'opposition et devient conseillère spéciale, une «fonction plus stratégique» au sein du cabinet.

Dorénavant, Josée Latendresse se concentrera «davantage sur la mise en place de solutions concrètes et sur le développement de dossiers phares du programme électoral, comme les centres quartiers».

 

«J'ai actuellement peu de temps pour soutenir les élus afin que l'on puisse réaliser nos engagements. Ce nouveau rôle me permettra de dégager plus de temps à cet effet», souligne-t-elle.

 

La nouvelle conseillère stratégique du chef de l'opposition estime avoir «beaucoup plus de valeur» à ce poste. Xavier Léger abonde d'ailleurs dans le même sens: Josée Latendresse constitue «un atout immense» et ses nouvelles fonctions «permettront de mieux poursuivre le travail comme équipe».

 

Puisqu'elle demeure au cabinet du chef de l'opposition, ses nouvelles fonctions seront elles aussi rémunérées par la Ville de Longueuil, signifie Josée Latendresse.

 

En entrevue avec TVRS, la principale intéressée confirme que cette migration était «prévue depuis novembre 2017». «Il avait déjà été convenu que je ferais éventuellement la transition vers un poste plus stratégique», assure-t-elle.

 

Arrivée d'un nouveau joueur

 

Jean-Marc Jacques succède à Josée Latendresse en devenant directeur de Cabinet du chef de l'opposition.

 

«Dans ses nouvelles fonctions, M. Jacques assumera la gestion du cabinet et portera main forte au chef de l'opposition et aux élus», laisse savoir Longueuil Citoyen.

 

Jean-Marc Jacques a occupé plusieurs fonctions politiques, notamment comme attaché et conseiller politique au sein du cabinet des Affaires municipales, ainsi qu'à titre de directeur de cabinet à Longueuil et du maire de l'arrondissement Montréal-Nord.

 

Possible saut en politique provinciale?

 

Sollicitée quant à son intention de se présenter aux prochaines élections provinciales, Josée Latendresse certifie «qu'il n'y a rien de concret», bien qu'elle admette que «plusieurs rumeurs circulent» actuellement à son sujet.

 

«Je vous rassure, le bassin municipal est ma cour de prédilection», a-t-elle dit à TVRS.

 

Par ailleurs, son changement de poste au sein du cabinet «n'a rien à voir» avec une possible transition en politique provinciale, argue-t-elle.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.