Actualités

Budget de Longueuil 2020 : hausse de taxes pour les citoyens

Budget de Longueuil 2020 : hausse de taxes pour les citoyens
Emilie Tremblay
le 03 décembre à 18:30

Le plus récent budget de la Ville de Longueuil se voit augmenter de plus de 20 M$ par rapport à 2019, une hausse qui sera partiellement absorbée par de plus importantes taxes résidentielles chez les citoyens.

En effet, ce budget, totalisant 447,4 M$, inclut de nouvelles dépenses par rapport à l’an dernier, notamment une hausse des quotes-parts à l’agglomération de Longueuil de 7,9 M$, une indexation des salaires, en plus de la poursuite de l’implantation de la collecte des matières organiques sur le territoire.

La mairesse de Longueuil, Sylvie Parent, souligne également que les services aux citoyens seront bonifiés : l’éclairage des parcs et des rues sera amélioré, les heures d’ouverture du 311 seront accrues et les citoyens pris avec l’agrile du frêne auront droit à un coup de pouce financier.

La Ville ira chercher des revenus additionnels en haussant le compte de taxes résidentiel des citoyens de 2,5 % en moyenne. Cette mesure apportera 9,2 M$ supplémentaires à Longueuil et s’additionne à des revenus provenant du développement immobilier (5,6 M$), du renouvellement du pacte fiscal (2 M$) ainsi que des droits de mutations, des émissions de permis et des revenus d’intérêt du milieu immobilier (1,6 M$).

Mme Parent avait promis, lors de la campagne électorale municipale de 2017, que les hausses de taxes résidentielles seraient plafonnées à 1 % par année. Cependant, les taxes n’ont pas été augmentées en 2018 et en 2019. L’augmentation cumulée aurait donc dû être de 3 %, soutient-elle. « Une pause [de hausse de taxes], pour un citoyen, c’est toujours apprécié, mais dans la réalité les coûts augmentent, les services augmentent et chaque mois on est confrontés à de nouvelles demandes. Les citoyens veulent de plus en plus de services, ils veulent que la ville s’anime, plus de culture, plus de services de proximité et tout ça a un coût », a-t-elle expliqué.

Mme Parent a également affirmé qu’elle avait demandé à ce que la hausse de taxe de 2021 soit de 1,5 %, pour totaliser une hausse de 4 % sur quatre ans, soit une moyenne de 1 % par année.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.