Actualités

Brossard : Paul Leduc malmené à la séance du conseil de Ville

Brossard :  Paul Leduc malmené à la séance du conseil de Ville
Pascal
le 15 juin à 00:00

Le maire de Brossard, Paul Leduc, a dû essuyer de nombreuses critiques hier, lors de la séance du conseil municipal, signe que la tempête politique à Brossard n’est pas encore terminée. Sa plus coriace adversaire aura été, sans l’ombre d’un doute, la conseillère indépendante Doreen Assaad, qui faisait pourtant partie de l’équipe du maire il y a moins de deux semaines. M. Leduc s’est fait notamment rabrouer sur la question des comités municipaux. Mme Assaad s’est vu retirer deux comités, soit celui de la planification et celui de l’urbanisme. C’est premièrement le conseiller Claudio Benedetti, lui aussi démissionnaire du parti Priorité Brossard, qui a le premier fait part de son incompréhension. «Sans mettre en doute les compétences des remplaçants de Mme Assaad, pourrions-nous connaître avec précision les raisons qui ont motivé le retrait de Mme Assaad du comité d’urbanisme […], un comité qui n’est pas du tout politique?», a demandé M. Benedetti. «Les raisons, c’est que c’est le conseil qui a décidé ça. C’est une décision du conseil, dont on a discuté», s’est contenté de répondre M. Leduc De son côté, Mme Assad a accusé le maire Leduc de «favoritisme» et de pratiquer de la «petite politique partisane». «Vous ignorez les élus qui ne sont pas d’accord avec votre point de vue. Vous cherchez simplement à contrôler les dossiers stratégiques qui impactent la Ville et les citoyens. Je trouve que c’est la vieille façon de procéder [que] d’acheter le support des élus avec des comités payants», a-t-elle déclaré. De son côté, le chef de l’opposition de Brossard, Antoine Assaf, a dit trouver «abominable et indigne» que Mme Assad soit retirée de ces comités, des insinuations qui n’ont pas semblé émouvoir le maire. Pitbull L’avis de motion qui vise à bannir les pitbulls de la municipalité a bien entendu fait parler, alors que plusieurs citoyens sont allés au microphone pour demander à voir le rapport produit par un comité spécial. Encore une fois, la conseillère Assaad n’y est pas allée de main morte pour critiquer la gestion de ce dossier par le maire. «Vous amenez un avis de motion ce soir pour lequel je ne peux pas vraiment me prononcer parce je n’ai pas vu le rapport. Les citoyens ont demandé [le rapport], mais même les élus ne l’ont pas eu. Je pense même, M. Leduc, que vous ne l’avez pas vu. Parce que je ne crois pas que le rapport ne soit pas même encore élaboré», a-t-elle poursuivi. Sans confirmer ou infirmer qu’il avait bel et bien pris connaissance du rapport, M. Leduc s’est contenté de dire qu’il s’agissait seulement ici du dépôt d’un avis de motion, et non pas de l’adoption du règlement. Le règlement modifié, lui, pourrait être adopté lors de la séance du 5 juillet prochain.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.