Actualités

Brossard adopte la déclaration d'urgence climatique: un citoyen réclame des gestes concrets

Brossard adopte la déclaration d'urgence climatique: un citoyen réclame des gestes concrets
Aimée Lemieux
le 23 novembre à 11:00

Après la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), la Ville de Longueuil et Saint-Bruno-de-Montarville, Brossard adopte à son tour la déclaration citoyenne universelle d’urgence climatique. Cela n’est toutefois pas tombé dans l’oreille d’un sourd: bien qu’il ait salué le geste, un citoyen s’est présenté à la dernière assemblée publique pour questionner les élus sur les initiatives qu’ils veulent maintenant mettre en place.

«Quelles sont les démarches qui vont suivre suite à son adoption? Est-ce que vous allez la faire connaître auprès des gouvernements supérieurs et des citoyens? Parce que ça implique des engagements, tant de la Ville que de la population», a lancé au micro ce citoyen.

La mairesse Doreen Assaad a indiqué que «l’objectif [de la déclaration] c’est d’accélérer les gestes qu’on peut faire en tant que ville». La nature de ces actions n’a toutefois pas été précisée.

«Les gestes concrets vont suivre», a-t-elle expliqué.

Comme plusieurs autres municipalités, la Ville de Brossard dispose d’une Commission de l’environnement. Celle-ci «va commencer à siéger bientôt, va se charger de mettre à jour notre Politique de l’environnement et va voir ce qu’on peut faire en tant que ville», a également répondu la mairesse Assaad.

«Au conseil municipal, on pense que de notre côté, c’est important de continuer à faire des gestes concrets en lien avec cette vision à long terme», a-t-elle laissé savoir.

Rappelons que la déclaration citoyenne universelle d’urgence climatique, rédigée par des environnementalistes, réclame la réduction des émissions de gaz à effet de serre et une transition vers une société carboneutre.

Même si les élus brossardois s’engagent à travailler en ce sens, «ça doit se faire avec les citoyens, avec la population, pour qu’ensemble on fasse des choses importantes», estime la mairesse.


Laissez un commentaire