Actualités

Boucherville pourrait acheter le Complexe sportif Duval Auto

Boucherville pourrait acheter le Complexe sportif Duval Auto
Aimée Lemieux
le 27 novembre à 12:00

La Société d’exploitation des glaces de Boucherville (SEGB), qui connaît d’importantes difficultés financières, ne peut plus opérer les activités du Complexe sportif Duval Auto. Pour que les activités soient maintenues, la Ville étudie deux scénarios, dont l’un est d’acquérir le Complexe.

Si cette piste est retenue, Boucherville devra racheter la créance hypothécaire de la SEGB pour un montant total de 17,5 millions de dollars. Le plan prévoit l’adoption d’un règlement d’emprunt de 8,5 millions de dollars, et la différence, soit 9 millions, sera prise dans les réserves.

Simultanément, la Ville cherche un acquéreur qui pourrait à la fois racheter le Complexe, mais aussi assurer la gestion des activités. Un appel d’intérêt a donc été lancé à sept sociétés de gestion d’équipements sportifs.

Aucune décision n’est encore prise, mais la Ville laisse tout de même savoir qu’il est essentiel d’assurer la pérennité de l’installation.

« La Ville offre plus de 7 750 heures de glaces à des organismes reconnus et à la population. Notre communauté a donc besoin de ce complexe sportif », résume Julie Lavigne, directrice des communications.

Le maire Jean Martel abonde dans le même sens. « Les utilisateurs du centre ont besoin qu’il demeure ouvert », a-t-il dit à une séance du conseil municipal.

Pour que les services soient maintenus, la Ville doit prendre en charge ce dossier d’une façon ou d’une autre, nous indique-t-on également.

La décision finale sera annoncée le 14 janvier prochain, lors de la première assemblée publique de l’année.

Les élus et la direction générale sont appelés à intervenir dans le processus décisionnel, mais si la Ville va de l’avant avec le règlement d’emprunt, les citoyens seront sollicités également.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.