Actualités

Boucherville : hausse de salaire pour les élus et plafonnement pour le maire

Boucherville : hausse de salaire pour les élus et plafonnement pour le maire
Emilie Tremblay
le 27 août à 14:30

Les conseillers de Boucherville ont adopté, lundi soir, un règlement augmentant leur salaire de base de plus de 2000 $.

Si l’ancien salaire de base d’un élu bouchervillois était de 24 745 $, il sera désormais de 27 320 $. Une augmentation justifiée, selon Jean Martel, maire de Boucherville, par l’imposition de la part du gouvernement du Canada, depuis le 1er janvier 2019, de l’allocation de dépenses des élus.

Cette modification viendrait baisser leur salaire, et la hausse de rémunération serait un moyen de compenser cette diminution.

M. Martel gagne, de façon rétroactive, un salaire de base de 95 307,50 $ pour l’année 2019 auquel s’ajoutent des sommes supplémentaires de l’agglomération de Longueuil et de la Communauté métropolitaine de Montréal (CCM). Son salaire total est donc de 145 000 $ annuellement, alors que son ancien salaire était plutôt de 142 000 $. Sa rémunération totale sera plafonnée à 145 000 $, avec une indexation annuelle de 2 à 2,25 %.

« Il y a des élus qui n’ont pas plafonné leur salaire, moi je plafonne mon salaire », a-t-il affirmé.

Plusieurs autres municipalités de la Rive-Sud, comme Longueuil, La Prairie, Candiac et Saint-Constant, ont aussi augmenté le salaire des élus pour des raisons similaires.

Rappelons que depuis l’adoption de la Loi sur le traitement des élus municipaux en 2017, il appartient au conseil d’une municipalité de fixer par règlement la rémunération de tous ses membres.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.