Actualités

Barrage routier à Saint-Lambert: le SPAL intercepte 387 voitures

Barrage routier à Saint-Lambert: le SPAL intercepte 387 voitures
Courtoisie: Service de police de l'agglomération de Longueuil
Aimée Lemieux
le 17 novembre à 13:37

387 véhicules ont été interceptés dans la nuit de jeudi à vendredi à l'intersection des boulevards Queen et Sir-Wilfrid-Laurier à Saint-Lambert, alors qu'un barrage routier a été dressé par le Service de police de l'agglomération de Longueuil (SPAL).

Si le contrôle en était un de nature «alcool et drogue au volant», six véhicules ont toutefois été saisis pour différentes raisons et douze constats ont été émis à des automobilistes pour des infractions diverses.

 

Dix conducteurs ont été soumis sur place à un test avec un appareil de détection approuvé (ADA) et de ce nombre, cinq ont été arrêtés pour des infractions reliées à l'alcool ou la drogue.

 

«Le bilan du barrage routier d'hier n'a rien de surprenant, c'est relativement commun», assure Jean-Pierre Voutsinos, relationniste du SPAL.

 

Prévention sur les réseaux sociaux

 

Jeudi après-midi, sur les réseaux sociaux, le Service de police de l'agglomération de Longueuil indiquait qu'un barrage routier serait dressé le soir même, sans toutefois préciser l'emplacement.

 

«C'est une stratégie de prévention. Si les gens sont au courant qu'on est sur la route, ils vont redoubler de prudence. On le fait à chaque fois qu'un barrage est prévu», explique l'agent.

 

Maintenant que le temps des fêtes approche, les barrages routiers seront multipliés.

 

«Dormir chez un ami, prendre un taxi, faire appel à un chauffeur désigné, prendre le transport en commun ou utiliser un service de raccompagnement vaut toujours mieux que de passer une nuit au poste de police», rappelle le corps policier.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.