Actualités

Allégations d'abus de pouvoir: la CMQ pourrait enquêter sur le maire de Chambly

Allégations d'abus de pouvoir: la CMQ pourrait enquêter sur le maire de Chambly
Aimée Lemieux
le 23 novembre à 15:49

Après que l’émission Enquête ait diffusé un reportage troublant à son sujet, le maire de Chambly, Denis Lavoie, pourrait être dans la mire de la Commission municipale du Québec (CMQ).

Dans le reportage du diffuseur public, des citoyens et d’ex-employés de la Ville disent avoir été menacé et intimidé par le maire, qui est en poste depuis 2005.

Les allégations d’abus de pouvoir ont interpellé la ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, si bien que son attachée a confirmé vendredi à La Presse canadienne qu’une requête avait été adressée à la CMQ.

Sur sa page Facebook, vendredi, le maire Denis Lavoie a réagi aux faits lui étant reprochés. «Je vais toujours me battre pour protéger les enfants de Chambly; les miens et ceux de mes concitoyens(nes). J’assume pleinement les mots d’église utilisés et je n’hésiterai pas à recommencer s’il le faut. Je vais me battre jusqu’à la mort pour le faire», a-t-il dit.

Ce témoignage fait référence à une conversation téléphonique, dont Radio-Canada a obtenu copie, alors qu’il s’entretient avec le responsable de l’équipe de soccer locale. Irrité parce que sa fille a très peu de temps sur le terrain, il tient des propos particulièrement offensants.

Parallèlement, sous le couvert de l’anonymat, des employés actuels décrivent la situation à l’hôtel de ville de Chambly comme étant un climat de terreur.

Seul organisme entièrement voué au municipal, la CMQ enquête sur les plaintes visant les élus municipaux et sanctionne les manquements à leur Code d’éthique et de déontologie.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.