Actualités

Ajout d'ambulances en Montérégie

Ajout d'ambulances en Montérégie
Aimée Lemieux
le 29 novembre à 16:00

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, annonce l'ajout d'ambulances en Montérégie, une nouvelle qui est accueillie très favorablement par Diane Lamarre, députée de Taillon et porte-parole de l'opposition officielle en matière de santé et d'accessibilité aux soins.

«Trois ambulances de plus sur le territoire de Longueuil, c'est une très bonne nouvelle. Concrètement, c'est dire que les paramédics auront une plus grande proximité avec le public et un temps de réponse plus rapide», explique Diane Lamarre.

 

«Quand on appelle une ambulance, c'est une question de minutes, et avec l'ajout de ces trois véhicules, la sécurité des Longueuillois sera définitivement améliorée», indique-t-elle également.

 

Cette meilleure couverture des services d'urgence est d'autant plus satisfaisante pour Diane Lamarre puisque «plusieurs nouveaux développements» sont en construction à Longueuil et que la densité de population, particulièrement de personnes âgées, augmente considérablement à ces endroits.

 

Par ailleurs, Mme Lamarre «se réjouit» que le ministre Gaétan Barrette ait finalement «répondu aux pressions» qu'elle a faites en ce sens avec sa collègue Agnès Maltais, députée de Taschereau.

 

Réaction positive à la CETAM

 

Même son de cloche du côté de la Coopérative des techniciens ambulanciers de la Montérégie (CETAM).

 

Les cinq nouvelles ambulances sur le territoire de la CETAM correspondent à plus de 15 000 heures de service supplémentaires par année, ce qui permettra de «diminuer la charge de travail des paramédics» et d'augmenter du même coup la qualité des services à la population, explique le relationniste Alexandre Gervais.

 

«Le nombre d'appels par véhicule a augmenté, donc il n'était pas rare que les ambulanciers fassent des heures supplémentaires en fin de quart», indique M. Gervais.

 

L'ajout d'ambulances est donc «une très bonne nouvelle» en ce sens. Les heures seront mieux réparties.

 

À savoir s'il manque des ambulances sur le territoire desservi par la CETAM, «c'est difficile à dire», indique Alexandre Gervais, mais chose certaine, l'annonce d'aujourd'hui «va fortement aider».

 

Au total, vingt-deux véhicules supplémentaires circuleront sur les routes du Québec.

 

Dans la région, trois seront à Longueuil et deux à Valleyfield. Cette ville est incluse dans le territoire desservi par la CETAM.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.