Actualités

Agrile du frêne : 19 000 arbres abattus à Longueuil d’ici 2020

Agrile du frêne : 19 000 arbres abattus à Longueuil d’ici 2020
Emilie Tremblay
le 18 octobre à 13:30

La vision d’un frêne sera bientôt chose du passé à Longueuil puisque la quasi-totalité d’entre eux se meurt.

Longueuil a d’ailleurs dû abattre 10 000 frênes dans les parcs urbains et les emprises de la Ville entre 2014 et 2018, et prévoit en couper 9000 autres d’ici la fin de 2020. Le responsable ? L’agrile du frêne, un petit insecte dont les larves se nourrissent d’une partie de l’arbre, sous l’écorce, empêchant la circulation de la sève et entrainant la mort de celui-ci.

Près de 18 % de la canopée municipale est composée de frênes et à Longueuil, densément située dans certaines zones. Les coupes faites dans le parc de la Collectivité nouvelle, l’été dernier, avaient justement laissé de grands déserts de souches d’arbres et créé du mécontentement chez les citoyens.

Pour contrer les coupes massives, la Ville a annoncé des investissements de 11,1 M$ dans le dernier Programme triennal d’immobilisation (PTI) pour le verdissement et la plantation d’arbres. Entre 2016 et 2019, 8000 arbres ont été plantés et plusieurs milliers d’autres sont à prévoir dans les trois prochaines années. Une variété d’essences indigènes, comme le chêne et l’érable, sera privilégiée afin de s’assurer d’une saine biodiversité.

Les citoyens seront aussi informés à l’avance des abattages qui auront lieu près de chez eux. La Ville installera des panneaux d’affichage indiquant la période de coupe, d’essouchement et de plantation. Longueuil enverra aussi des lettres, au moins deux semaines à l’avance, aux citoyens vivants près des zones de coupes importantes.

La Ville a également mis en place deux nouveaux outils en ligne sur son site Internet : des cartes interactives.  Une identifie l’ensemble des frênes à abattre et des souches à enlever, et l’autre montre l’ensemble des arbres, existants, et à planter, ainsi que les plantations communautaires. Celles-ci seront mises à jour régulièrement afin de montrer l’évolution de la canopée longueuilloise.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.