Actualités

6,4 M$ pour les heures supplémentaires des policiers du SPAL en 2017

6,4 M$ pour les heures supplémentaires des policiers du SPAL en 2017
Emilie Tremblay
le 10 juillet à 12:00

Les heures supplémentaires qu’ont faites les employés du Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) en 2017 représentent 6,488 M$, soit un total de 10,87 % de la masse salariale totale du SPAL.

Les 137 000 heures supplémentaires des policiers, enquêteurs et cols blancs pour 2017 ont comblé, entre autres, les remplacements de vacances et de maladie, la participation au déroulement d’enquêtes majeures, les assignations à la cour sur les ordres du tribunal et la sécurité lors d’évènements spéciaux.

Une nouvelle convention collective a été signée entre la Ville de Longueuil et la Fraternité des policiers et policières de Longueuil inc. en octobre 2017 pour la période du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2022. Selon le rapport émis par la vérificatrice générale de la Ville de Longueuil, Guylaine Séguin, certaines règles ont été modifiées et auront un impact sur la dépense d’heures supplémentaires, la mobilité interdistrict, les effectifs minimums requis pour couvrir le territoire, les horaires de travail et les ratios de vacances des policiers.

Il n’est cependant pas mentionné si ces modifications impliquent une augmentation des dépenses d’heures ou une diminution.

Mme Séguin souligne plusieurs problématiques par rapport à ces données, notamment l’absence de procédure au SPAL concernant la gestion des heures supplémentaires et l’absence de rapports d’exception pour cibler les erreurs de paie les plus fréquentes.

Une des premières recommandations de la vérificatrice générale de la Ville de Longueuil requiert donc une analyse détaillée des besoins de policiers temporaires pendant la période estivale et des besoins en personnel de remplacement, et ce, en fonction des opérations.

Le SPAL devrait aussi analyser l’impact qu’auront les règles de la nouvelle convention collective sur la dépense d’heures supplémentaires, et utiliser le rapport pour vérifier la pertinence de celles-ci par rapport au nombre d’employés présents par quart de travail.

Afin d’améliorer la gestion et le contrôle des heures supplémentaires, des rapports devraient être effectués sur celles-ci, ainsi que l’installation d’un outil automatisé permettant de cumuler le temps des enquêteurs par dossier d’enquête, division, ou par quart de travail.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.