Actualités

3,9 M$ de surplus dans le rapport financier 2018 de La Prairie

3,9 M$ de surplus dans le rapport financier 2018 de La Prairie
Emilie Tremblay
le 11 juillet à 16:15

Le rapport financier 2018 de La Prairie a révélé un excédent consolidé de 3,9 M$, qui s’explique par des revenus supplémentaires de 2,6 M$ et une économie sur les charges de 1,1 M$.

Plus précisément, ces surplus proviennent principalement des projets de développement de la Ville, ainsi que de la taxation supplémentaire et des droits de mutation qu’ont générés les nouvelles habitations dans le secteur Symbiocité.

Les dépenses ont aussi été moins élevées que prévu, un écart qui s’explique notamment par un ajustement de la contribution réelle à l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) pour l’année 2017-2018. L’ARTM a redistribué à la Ville le trop-perçu.

La Prairie prévoit utiliser une partie des excédents pour réduire les dépenses supplémentaires à venir concernant le transport en commun.

Quant à la dette, elle s’élève à 53 848 000 $. Elle est donc en hausse de 11,1 M$ par rapport à 2017, une augmentation qui s’explique en partie par la construction de l’aréna. L’exercice financier révèle des dépenses de 24,7 M$ dans les immobilisations de la Ville, dont 11,5 M$ pour le nouvel aréna.

Le maire Donat Serres est fier de ces résultats qui, selon lui, reflètent très bien la nouvelle réalité de la ville. « L’objectif de faire de La Prairie une ville en plein essor a maintenant été atteint et se poursuivra dans les années à venir grâce, entre autres, à notre proximité avec le Réseau express métropolitain (REM). Cette infrastructure d’importance aura un impact significatif en termes de retombées économiques et du degré d’attractivité de la ville », a-t-il déclaré.

 


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.