Actualités

2 M$ pour le réaménagement du parc riverain à Contrecœur

2 M$ pour le réaménagement du parc riverain à Contrecœur
Emilie Tremblay
le 11 juillet à 12:00

La Ville de Contrecœur a annoncé que l’aménagement du parc riverain situé derrière la mairie, la place François-De Sales-Gervais, débutera dès le printemps 2020.

Le projet, au coût de près de 2 M$, s’échelonnera sur plusieurs années. La première phase prévoit l’amélioration de l’accessibilité à la rive et au fleuve, l’installation d’un quai pour les kayaks et les planches à pagaie, l’aménagement d’une zone de détente ainsi que de pique-nique.

Selon la Ville, ces aménagements mettront en valeur le secteur de la mairie et permettront d’améliorer l’attractivité du centre-ville.

Contrecœur est pour l’instant à l’étape des plans conceptuels et dévoilera ceux-ci dans les prochains mois. Les plans et devis ainsi que la publication de l’appel d’offres se feront à l’automne 2019.

La moitié du financement, soit 995 132 $, provient de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) puisque le projet s’inscrit dans le cadre de la Trame verte et bleue du Grand Montréal.

Celle-ci cherche à mettre en valeur les milieux naturels, le patrimoine bâti et les paysages dans un but de récréotourisme et de protection des milieux naturels. La Trame verte et bleue du Grand Montréal fait le pari que de donner accès aux citoyens aux richesses naturelles, dans la capacité d’accueil des lieux, font d’eux de meilleurs gardiens des écosystèmes.

La mairesse de Contrecœur, Maud Allaire, a affirmé que l’appropriation des berges correspond à une vision du conseil municipal et répond au déploiement de la stratégie touristique de la Ville.

« Contrecœur a connu un essor fulgurant dans les dernières années non seulement en vivant un accroissement de sa population, mais également un développement de son secteur économique et touristique. Le conseil municipal a le souci d’offrir des services et des installations qui répondent aux besoins de tous ses citoyens. Avec ce projet, nous mettrons en place des aménagements qui inciteront le transport actif, qui rendront le niveau de vie plus agréable et qui favoriseront un environnement plus sain pour nos citoyens. Ils diminueront aussi les impacts négatifs de l’activité humaine sur l’environnement. »


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.