Actualités

10 000 foyers supplémentaires participeront à la collecte des matières organiques

10 000 foyers supplémentaires participeront à la collecte des matières organiques
Courtoisie: Journal mobiles
Aimée Lemieux
le 16 mai à 10:00

Le conseil de ville de Longueuil entérine la poursuite du projet pilote de collecte des matières organiques. Plus de 10 000 foyers supplémentaires recevront un bac brun, une trousse de départ pour composter adéquatement, ainsi que la visite d'un expert en environnement.

Depuis septembre 2017, 3000 propriétés participent activement à ce projet pilote.

 

Un sondage mené par Longueuil, huit mois après le début de l'opération, révèle que 93% des participants sont satisfaits, et que la collecte engage un taux de participation de 82%. Pour la Ville, il s'agit de résultats éloquents : le projet pilote doit se poursuivre et s'agrandir à un plus grand nombre de citoyens.

 

Ce sont donc 1600 résidences supplémentaires à Greenfield Park, 5500 dans le Vieux-Longueuil et 3000 à Saint-Hubert qui s'ajouteront aux foyers actuels.

 

Les nouveaux participants, qui ont été sélectionnés par la Ville selon leur position géographique afin d'optimiser les routes de collecte, seront avisés à la fin de l'été.

 

Dépôt volontaire

 

Les résidences qui ne sont pas ciblées par ce projet pilote peuvent tout de même composter : des sites de dépôt volontaire ont été aménagés dans les garages municipaux, situés au 777, rue d'Auvergne, dans le Vieux-Longueuil, ainsi qu'au 6355, boulevard Maricourt, à Saint-Hubert.

 

Par ailleurs, sept nouveaux sites de dépôt volontaire seront accessibles à partir du mois d'octobre, 7 jours sur 7 et 24h sur 24h.

 

Ils seront situés au Centre Olympia, à l'usine régionale de filtration, au Parcours du Cerf, au Colisée Jean-Béliveau, ainsi qu'aux parcs des Vétérans, René-Veillet et Marcel-Simard.

 

Dossier épineux

 

Rappelons que le déploiement du projet pilote à des milliers de résidences supplémentaires a été particulièrement difficile.

 

Aux conseils d'arrondissement du Vieux-Longueuil et de Saint-Hubert, les élus de Longueuil Citoyen avaient retardé l'achat de nouveaux bacs bruns, alléguant avoir adressé certaines questions à l'administration Parent et être restés sans réponse.

 

Pour les élus de Longueuil Citoyen, il n'était « pas question d'engager des fonds publics sans avoir toutes les informations nécessaires ».

 

La mairesse Sylvie Parent s'était alors dite « consternée » par l'attitude des élus de l'opposition officielle : « sans justification sérieuse », ils mettaient « en péril le programme de recyclage des matières organiques ».

 

Mardi soir, à l'hôtel de ville de Longueuil, l'ensemble des élus a finalement approuvé l'adjudication du contrat pour l'achat de nouveaux bacs bruns.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.